Aller au contenu principal

5 signes qu’il est temps de changer de matelas

Nous passons un tiers de notre vie au lit, sur un matelas qui doit assurer à notre corps une nuit réparatrice. Mais ce compagnon fidèle n’est pas éternel. Peu à peu au fil des ans, et parfois sans que l’on se rende compte, il perd de son efficacité et altère la qualité de notre sommeil. Quand faut-il le changer ? Découvrez vite les 5 signes qui ne trompent pas.

1. Durée de vie

Dix ans, soit quelques 30 000 heures de sommeil, telle est la durée de vie approximative d’un matelas, quelle que soit sa qualité. Après une décennie de bons et loyaux services, même les meilleurs matelas perdent de leur performance. Bien sûr, il s’agit d’une moyenne qui dépend de la qualité du matelas, du nombre et du poids des dormeurs ainsi que du taux d’humidité dans la chambre.

2. Signes d’usure

Lorsque vous bougez durant la nuit, le matelas fait du bruit ? C’est un signe indéniable qu’il n’est pas au meilleur de sa forme, il en est même très loin.
Vous sentez les ressorts et vous avez la sensation de vous enfoncer dans votre matelas ? Il est clair qu’il a perdu sa capacité à soutenir correctement votre corps durant votre sommeil. Cela risque de perturber la forme en « S » de votre dos et provoquer des douleurs à long terme.
En outre, votre matelas est conçu pour retrouver immédiatement sa forme initiale. Si l’empreinte de votre corps reste visible une fois que vous vous êtes levé, cela montre que votre matelas a perdu sa résilience et donc son élasticité et sa fermeté.
Vous ressentez une différence lorsque votre main appuie sur les parties du matelas qui soutiennent habituellement vos épaules ou le bas de votre dos et celles où vous posez vos pieds ? Un autre signe qui ne trompe pas sur sa perte de capacité à soutenir correctement votre corps durant le sommeil.

3. Malaise, inconfort et mal de dos

Le matin au réveil, vous avez des courbatures ? Vos épaules, votre nuque et votre dos sont endoloris ? Votre corps est en train de vous alerter sur le fait qu’il n’a pas bénéficié du relâchement musculaire dont il avait besoin. Autrement dit, votre matelas n’est plus capable de remplir sa mission.

4. Une accumulation des bactéries et d’acariens

Le matelas accumule naturellement poussière, moisissures, bactéries et autres acariens. Il s’imprègne de l’humidité ambiante, sans parler de la sueur dégagée durant la nuit par le corps (33 cl en moyenne par jour et personne). Vous avez beau prendre soin de votre matelas et le mettre régulièrement au soleil, après plus de 10 ans, il est grand temps de le changer, surtout si vous souffrez de plus en plus d’allergies.

5. Une meilleure nuit de sommeil ailleurs

Vous avez passé une nuit à l’hôtel ou chez la famille et vous vous réveillez en meilleure forme que chez vous ? Pas d’hésitation à avoir. N’est-ce pas là où vous passez la plupart de vos nuits que vous méritez de dormir le mieux ? Plus votre matelas est usé et fatigué, moins il contribuera à vous offrir une bonne nuit de sommeil. Cela peut expliquer les réveils fréquents et la qualité de sommeil très altérée.

Un petit conseil : Un sommier vieillit au même rythme qu’un matelas et un sommier usé détériore rapidement un matelas neuf. Si vous êtes décidé à acheter un nouveau matelas, faites donc aussi l’acquisition, en même temps d’un nouveau sommier.