Aller au contenu principal

Best practices pour bien choisir ses oreillers

Fidèle compagnon de votre literie, l’oreiller peut influencer la qualité de votre sommeil. Son choix est tout aussi important que celui du matelas ou l’aménagement de la chambre à coucher. Savoir bien choisir son oreiller, c’est bénéficier d’un sommeil sain et réparateur, tout en évitant les mauvaises positions de la colonne vertébrale, les douleurs dans la nuque ou les épaules.

Avec Kinédorsal, nous vous montrerons comment choisir vos oreillers selon le type, la fermeté, le garnissage, votre position de sommeil ou encore la forme.

Selon le type

  • L’oreiller ergonomique ou cervical : Il s’adapte à la forme de la tête et de la nuque. A recommander pour les personnes qui souffrent de tensions musculaires et de maux de dos.
  • L’oreiller à forme de mémoire : Fait de mousse viscoélastique, ce type d’oreiller épouse les contours de votre tête et votre nuque pendant l’utilisation, puis retrouve sa forme initiale à chaque mouvement.
  • L’oreiller naturel : Bénéficiant d’une très bonne aération, cet oreiller est composé de matières naturelles telles que les duvets, les plumettes, la laine ou encore le latex naturel. possédant des propriétés absorbantes, il a une forte habilité à évacuer l’humidité pendant votre sommeil.
  • Oreiller synthétique : fabriqué à base de fibres polyester ou de microfibres, il est parfait pour les personnes souffrant d’allergies car il est anallergique, respirant et facile d’entretien.

Selon la fermeté

Choisissez toujours la fermeté de votre oreiller en fonction de votre position de sommeil

  • Oreiller moelleux extra-plat : ce type d’oreiller aux personnes qui dorment sur le ventre car la tête doit rester bien alignée avec la colonne vertébrale.
  • Oreiller ferme : Si vous dormez sur le dos, ce type d’oreiller est fait pour vous car il vous garantit un bon maintien de la tête et de la nuque. L’idéal serait que votre tête s’enfonce d’un tiers dans l’oreiller lorsque vous êtes couché.
  • Oreillers souples et épais : Lorsque vous vous couchez sur le côté, il vaut mieux opter pour ce type d’oreiller car il permet un bon alignement de la tête, du cou et de la colonne vertébrale.

Selon la forme

Bien au-delà de votre attrait pour l’une des 2 formes, il est important de faire le distinguo entre l’oreiller pour dormir et l’oreiller pour se détendre. Car de l’usage de votre oreiller, dépendra de sa forme au moment de le choisir.

  • Oreiller carré : Lorsque vous l’utilisez uniquement pour vous détendre dans le lit car en position assise, il maintient correctement votre dos.
  • Oreiller rectangle : sachant qu’on bouge en moyenne entre 30 et 40 fois dans la nuit, il est plus que primordial d’avoir un oreiller qui garde la tête dans une position optimale. C’est ce que permet un oreiller en forme rectangulaire.